Comment conserver le CBD ?

conserver du cbd glace

« Le Cannabidiol (CBD), un constituant non-psychotrope majeur du Cannabis, possède de multiples actions pharmacologiques, y compris des propriétés anxiolytiques, antipsychotiques, antiémétiques et anti-inflammatoires. »

L’extrait ci-dessus est consultable en anglais sur la plateforme du National Center for Biotechnology Information (Centre National pour l’Information Biotechnologique), partie de la United States National Library of Medicine (Bibliothèque Nationale de Médecine des États Unis d’Amérique), une branche du National Institutes of Health (Institut National de la Santé – NIH).

La question de la conservation présente dans notre titre encourage d’emblée à penser que la description du CBD véhiculée par cette phrase que nous citons en guise d’introduction n’a pas sa place ici. Cette pensée aurait été fondée si ce n’était le fait que ladite description nous place devant une évidence : le Cannabidiol est un constituant du cannabis.

À l’aune de ce rappel, la question de départ se complexifie. Car pour savoir comment conserver le CBD il faut toujours d’abord connaître son état ; la nature de la matière dans laquelle il se retrouve, à laquelle il a été ajouté.

Sommités fleuries (séchées, manucurées et curées)

Fleur. Romantique et poétique, ce mot est surtout populaire. Mais pour parler la langue des botanistes, tout en gardant la poésie de Littré et son dictionnaire, il faudrait dire que fleur est le terme qui désigne « l’ensemble des organes de la reproduction des végétaux ». On pourrait aussi dire qu’il s’agit de la « corolle simple ou composée de certaines plantes, ordinairement odorante et douée de vives couleurs » – ça serait aussi juste, mais moins bref, et peut-être moins clair.

Comme nous devrions tous savoir, nombreuses sont les variantes dans le monde des fleurs. Il y en a qui sont stériles, et restent réduites à leurs enveloppes, soit à cause d’avortement des organes sexuels, soit par transformation de ces organes en enveloppes florales, obtenue par culture, comme dans beaucoup de fleurs doubles. Car en effet il y a des fleurs doubles : ce sont celles dont les organes sexuels se sont métamorphosés en pétales. On peut par ailleurs dire d’une fleur qu’elle est incomplète, quand elle manque d’un ou plusieurs des quatre verticilles regardés comme essentiels pour toute fleur. Soit dit en passant que verticille est « l’ensemble des parties de la fleur ou des organes foliacés disposés, au nombre de deux au moins, autour d’un axe commun et sur un même plan horizontal ». Il y a aussi la fleur nue, dépourvue de calice et corolle.

Le calice, c’est l’« enveloppe extérieure en forme de coupe, le plus ordinairement de couleur herbacée et qui renferme la corolle et les organes sexuels de la fleur » ; et la corolle, « l’enveloppe immédiate des étamines et du pistil » ou encore « l’enveloppe interne d’un périanthe double » – le périanthe étant l’enveloppe extérieure. À propos, impossible pour nous d’oublier qu’il peut y avoir des fleurs mâles et des fleurs femelles : les premiers portent des étamines ; les secondes, des pistils. C’est même le moment de rappeler que le terme latin cannabis veut dire en français « deux fois roseau ». Deux fois parce que dioïque, donc mâle et femelle, tout simplement. De reste, il est aussi permis de désigner sous le nom de fleur l’urne des mousses et les sores des fougères.

Comme il est quand même pour nous moins question de mousse et de fougère que de cannabis, nous laisserons l’urne et les sores de côté pour parler de sommités – car c’est le terme botanique désignant ces fleurs CBD cannabiques qui nous intéressent ; c’est « l’extrémité d’une tige, la pointe des herbes ». D’ailleurs, c’est même plutôt dans son acception pharmaceutique que le terme sommités fleuries fait sens pour nous qui nous intéressons au CBD. En effet, c’est dans le jargon des pharmaciens plutôt que dans celui des botanistes qu’il est question de « l’extrémité de la tige fleurie des plantes dont les fleurs sont trop petites pour être conservées isolément », comme dans le cas par exemple de l’absinthe, de la centaurée et, bien sûr, du chanvre.
Comment conserve-t-on des sommités fleuries ? Voilà une des questions qui peuvent enrichir les consommateurs de CBD. Car, répétons-le, le Cannabidiol est une molécule. Son échelle est microscopique. Et son habitat naturel, ce sont les sommités fleuries du chanvre. Nous pensons que le meilleur moyen de savoir comment les conserver passe par la connaissance du processus de leur conditionnement.

Séchage

Que je sois horticulteur, botaniste ou pharmacien, je dois connaître le procédé de séchage des végétaux. Je sais par exemple que tout végétal doit être mis à sécher le plus rapidement possible après récolte, impérativement à l’ombre et dans un endroit sec et aéré. Je sais aussi qu’il faut à tout prix éviter les rayons du soleil, qui entraîneraient la dénaturation ou dégradation des principes actifs de la plante. Ces règles s’appliquent aux végétaux en général ; pas uniquement aux plants de chanvre.
En ce qui concerne particulièrement les sommités fleuries du chanvre, le séchage idéal serait fait sur deux semaines à un taux d’humidité relative de l’air de 74 % et une température variant entre 18° C et 23 °C. La manière de le faire peut varier selon les moyens et coutumes de chacun.

Manucure

La manière de faire lors du séchage détermine l’effeuillage. Nous aurons compris que le CBD se trouve basiquement dans les sommités fleuries des plants de chanvre. Dès la coupe des pieds, l’horticulteur enlève les vieilles feuilles, les plus grosses. Quant aux petites feuilles résineuses qui sont accrochées aux fleurs, certains cultivateurs la laissent pendant le séchage, d’autres l’enlèvent.
À cela est donné le nom de manucure. Il s’agit de virer un maximum de matière végétale qui ne soit pas proprement de la matière florale. L’influence capitale de ce procédé sur la qualité du produit final ne se fait négliger ni même par un novice. Les arômes et saveurs d’un bourgeon bien manucuré sont autrement riches et complexes que celles d’un bourgeon qui aurait curé dans le vestige de ses petites feuilles mal enlevées.

Cure (curing)

Une fois que les sommités sont dûment séchées et manucurées, elles entrent dans leur session de curing. Durant le curing, ou la cure (certains disent l’affinage), il s’agit de placer les sommités fleuries préalablement détachées de leurs tiges dans des bocaux étanches. Le taux d’humidité idéal ici est de 62 %. Trois semaines durant, les bocaux sont ouverts pendant un intervalle allant de cinq à dix minutes par jour, afin que l’air interne soit renouvelé. À la fin de ce processus, les sommités sont prêtes à la consommation.
C’est maintenant qu’on peut poser la question de la conservation.

Stockage

Boîte en carton, bocal en verre, pot en plastique : en effet, il n’y a pas qu’une seule matière adaptée au stockage de la matière florale cannabique riche en CBD.

Il n’empêche qu’en termes de trucs pour la conservation, quelques notions de base sont à retenir : des notions essentiellement liées à ce que nous venons de lire au sujet de la physiologie végétale. Nous avons par exemple fait connaissance avec l’« organe femelle dans les plantes, qui occupe ordinairement le centre de la fleur et se change en fruit » et qu’on appelle pistil. Remarquons en passant que le mot pistil vient du latin pistillum (« pilon »). Mais nous aurions pu choisir d’employer le vocable issu de la langue grecque. Si cela avait été le cas, nous serions en train de parler non pas de pistil mais de gynécée, terme qui vient de gynaikeion, mot-valise résultant de l’agglutination entre gynè, (« femme ») et oikos (« pièce, maison »).

Bien. Il s’agit de savoir que ces résineuses pièces féminines au sein desquelles se trouvent les cannabinoïdes qui nous attirent sont sensibles à la pénétration de la lumière, aux variations brusques de température. Leur volatilité en est la raison. En effet, l’essentiel de la matière qui nous intéresse dans les sommités fleuries du chanvre jouissent de la faculté de se transformer en vapeur, en gaz. Il importe lourdement de le savoir.

On l’aura donc retenu : si on ne place pas la matière florale cannabique fraîchement curée dans un endroit frais, sec, à l’abri de la lumière et des variations de température et de l’humidité relative de l’air, les principes actifs tels que le CBD se volatilisent peu à peu. Et maintenant qu’on est en possession de ces connaissances élémentaires, on est on mesure de délibérer souverainement sur le meilleur endroit pour conserver tout produit à base de Cannabidiol.

Procédons tout de même à une brève vérification de nos connaissances.

Stockage de l’huile de CBD

L’interrogation est courante cherchant à savoir si l’huile de CBD peut être conservée dans le frigo. En vertu de ce que nous avons lu ci-avant, nous devrions désormais jouir de la faculté d’imposer une réponse à ce type de question. En effet, dans la mesure où nous sommes au courant de la fragilité de la matière florale cannabique séchée ainsi que de la volatilité de ses principes actifs, nous sommes en mesure de valider le réfrigérateur. Simplement parce qu’il est hermétique et parce que son intérieur est à l’abri de la lumière.
Et pas uniquement pour ces raisons.

Nous ne l’avions pas encore proféré dans ce document mais il est permis de conclure par tout ce que nous avons déjà énoncé que les basses températures participent de la protection des cannabinoïdes essentiels, qu’ils soient associés à une matière florale ou solution huileuse. Car si d’un côté les cannabinoïdes et terpènes (agents d’arôme et saveur) craignent la chaleur ils semblent aussi aimer le froid. Conservée au frigo, delà de la période de six mois après ouverture, l’huile reste consommable. Cependant, la décomposition de ses principes actifs démarre.

Stockage d’autres produits à base de CBD

En ce qui concerne les gélules souples au CBD, compléments alimentaires naturel au CBD ou les cosmétiques au CBD, même musique : contenant étanche ; endroit frais et sec ; à l’abri de la lumière. Il est vrai que dans certains cas le placard de la cuisine est suffisant – si vous avez par exemple des gélules ; ou celui de la salle de bain – si vous avez une crème pour le visage. Certes. Mais en général, le réfrigérateur est un endroit sûr.

Conclusion

Le lecteur de cet article aura sans doute remarqué une tendance : la connaissance. Plutôt qu’à la répétition des discours, sur notre blog nous accordons de la place aux savoirs fondamentaux, ceux qui permettent de trouver les bonnes questions.
Les informations concernant la nature du CBD et celle des différentes matières où il est possible de le retrouver devraient permettre à nos lecteurs de revenir avec discernement et souveraineté à l’élémentaire : le chanvre est tout simplement une plante, d’ailleurs manipulée depuis la nuit des civilisations. Autrement dit, désormais on peut aisément déterminer que pour conserver tout produit à base d’ingrédients d’origine végétale – que ce soit des cannabinoïdes, des terpènes, des flavonoïdes (pigments) ou autres –, la délicate sagesse de nos grands-mères suffit : endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.

CBD et THC : différence ou coexistence ?

cbd vs thc

Nombreux sont les blogs attachés au commerce de dérivés légaux de cannabis à poser de nos jours la question de la différence entre le CBD et le THC.
Il va de soi que la différence est toujours relative à des objets que l’on compare. Étant donné que CBD et THC sont des cannabinoïdes, rien n’empêcherait de les comparer. Autrement dit, une personne inavertie qui poserait la question de savoir si l’on peut comparer l’un et l’autre de ces alcaloïdes poserait une question on ne peut plus légitime, voire savante.
Il ne faudrait cependant pas s’y tromper. Car vouloir savoir si l’on peut comparer CBD et THC ; en quoi ; dans quelle mesure ; est loin d’être la même chose de vouloir d’emblée connaître la différence entre l’un et l’autre.

Avant de pouvoir demander la différence entre deux choses, deux objets, deux phénomènes, il faudrait que le sujet qui pose la question soit en possession d’au moins quelques idées concernant leur nature, leur mode de fonctionnement, leur disposition à affecter. En d’autres termes, pour demander la différence entre CBD et THC, il faudrait d’abord savoir que ce sont des alcaloïdes présents dans le cannabis (d’où le terme « cannabinoïdes »).

Qu’est-ce qui rapproche le THC du CBD ou vice-versa ? 

Tout cannabinoïde est donc un alcaloïde. De sorte qu’il n’est pas interdit d’affirmer que le CBD et le THC ont cela en commun qu’ils entrent dans la catégorie des « substances organiques d’origine végétale, à propriétés plus ou moins basiques, de structure souvent complexe, contenant au moins un atome d’azote engagé dans un cycle de la molécule, peu soluble dans l’eau, facilement soluble dans l’alcool et donnant des colorations spécifiques avec certains réactifs ».

Quand on est familiarisé avec l’idée qu’il existe certains corps qu’on extrait des végétaux et qu’on les regarde en chimie comme des alcalis parce qu’ils neutralisent les acides, on peut alors commencer à songer à se demander la différence entre le CBD et le THC. Mais quand on ne sait ni ce que sont les alcalis, ni comment ils se manifestent, ni comment ils peuvent affecter un organisme, ce type de question n’a pas lieu d’être pour des raisons évidentes de manque d’enseignements propédeutiques. Si cela vous semble familier quand vous lisez ici qu’il existe
des alcaloïdes azotés ou animaux, qui sont des composés neutres, qui jouent un rôle de base auprès de quelques acides, alors vous êtes en mesure de comprendre les éventuelles différences entre un cannabinoïde X et un cannabinoïde Y.

Mais si la plupart des mots que vous venez de lire ne rime pour vous à rien du tout, il vaut mieux éviter de parler de « différence » et chercher plutôt à penser en termes de « variété ». Car, comme dirait un poète ancien : « Les différences qui caractérisent la variété des plants de chanvre sont donnés à sentir aux sages. »
Et comme il est toujours permis de comparer les plus célèbres des cannabinoïdes (CBD et THC), voyons quelques termes utiles de comparaison.

En savoir + : Sativa vs Indica : ce qu’il faut savoir ? 

Quelques termes de comparaison entre le CBD et le THC

Juridiction

Pour commencer par ce qui intéresse en priorité, les termes juridiques. Face à la loi CBD, la science est un enfant, répète la fiction de nos dirigeants. Et face à la science, les savoirs ancestraux de peuples anciens ne sont que légende.

Shamans et grand-mères du monde entier ont beau chanter à l’unisson les bienfaits de ce roseau dioïque sauvage, cela affecte peu ou pas les décideurs des quelques puissances économiques de notre époque, héritière d’Adam Smith. En France, la solution cannabique contenant plus de 0,2 % de THC est totalement interdite et illégale. Ainsi, dès qu’on accepte de se dévoiler la face, on admet que ce qui nous pousse généralement à demander au premier venu la différence entre le Cannabidiol (CBD) et le Δ-9-tétrahydrocannabinol (THC) n’est pas tellement la curiosité scientifique – que l’école aurait semée en notre for et qui nous tiendrait le cœur chauffé – mais plutôt la nécessité de savoir si, par suite d’un contrôle éventuel des forces de l’ordre en cas de possession ou prise de CBD, tout ira bien pour nous.

À la personne cherchant donc à savoir la différence entre THC et CBD à cause de la répression policière, il est donc permis de donner la réponse suivante : le contrôle cherche le THC, pas le CBD.

Composition chimique

À la lumière d’un rapport publié en 2015 dans la Revue de la Littérature de l’Institut National de Santé Publique du Québec, intitulé « Les effets du cannabis sur la conduite automobile », il est permis de comparer THC et CBD par leur composition chimique de manière tout à fait simple.

Les auteurs du rapport affirment d’abord que « le principe actif engendrant la majorité des effets psychoactifs du cannabis est le THC, quoiqu’un effet synergique entre ce dernier et les autres substances se trouvant dans la plante soit potentiellement présent » – la synergie pouvant être rapidement définie comme l’association de plusieurs organes pour l’accomplissement d’une fonction. Puis, quelques lignes plus loin, le lecteur constate que « le CBD ne [possède] aucune activité psychoactive ».

Ainsi, d’après des experts issus de la communauté scientifique canadienne, il est permis de dire en termes chimiques que la différence entre le Δ-9-tétrahydrocannabinol et le Cannabidiol est que le premier engendre des effets psychoactifs et le second ne possède pas d’activité psychoactive.

Propriétés psychochimiques

En vertu de l’absence de culture au sein des populations soumises au régime du salariat et du confort juridique dont disposent les puissantes corporations privées, le dense nuage entourant le sens des mots concernant le chanvre est loin de se dissiper. Il faut avoir été durablement narcotisé pour être passé à côté du plus vieux des stratagèmes de la gouvernance des masses : l’ignorance. Il faut en effet avoir été assommé ou abruti pour ne pas être en mesure de constater l’intérêt à la fois fiduciaire et gouvernemental qui entoure la difficulté qu’ont aujourd’hui les citoyens à comprendre le sens des mots « psychotrope » ou « narcotique », par exemple.

Quand la conscience de toute une population est narcotisée par un système scolaire fondé sur l’unicité, la pluralité des manières de voir devient inviable. Quand le discernement est tué dans l’œuf par des systèmes totalitaires déguisés en démocratie, la compétence permettant de voir autrement devient un des biens non-matériaux les plus durs à obtenir à l’âge adulte. Cette unification oculaire engendre la superstition, qui est à son tour cette sorte de « sentiment de vénération […] fondé sur la crainte ou l’ignorance, par lequel on est souvent porté à se former de faux devoirs, à redouter des chimères, et à mettre sa confiance dans des choses impuissantes ». De nos jours, soit on fait confiance à des charlatans qui ne font que répéter des incomplétudes et imprécisions concernant le chanvre et ses dérivés, soit on ne sait pas à qui s’y fier.

On gagnerait à assumer que dire que le THC est présent sous forme d’acide carboxylique inactif dans la plante de chanvre est dire quelque chose d’obscur. Prétendre que cette substance dût préalablement subir une décarboxylation pour se présenter sous forme psychoactive, c’est demeurer dans l’obscurité. Mais quand on continue l’exposé scientifique en affirmant que cette substance doit alors être exposée à une chaleur supérieure à 120° C, ça commence à devenir intelligible. Car lorsqu’il est concentré, le THC se présente comme une substance huileuse, visqueuse et hautement volatile, et cela ne semble pas si difficile à comprendre – du moins si l’on n’ignore pas que la volatilité est la faculté dont jouissent certains corps solides ou liquides de se transformer en vapeur, en gaz. Effectivement, si l’assertion consistant à affirmer que le THC est une molécule extrêmement lipophile ne semble pas totalement dépourvue de sens aux yeux de la plupart des citoyens instruits, la chose peut se compliquer quand on ajoute, toujours d’après le rapport publié en 2015 dans la Revue de la Littérature de l’Institut National de Santé Publique du Québec, les indicateurs de ladite molécule : logP (indicateur du coefficient de partage octanol/eau) : 7,6 ; pKa (indicateur du degré d’ionisation) : 10,6.

Simple ou compliqué, quel que soit votre niveau d’instruction, votre culture cannabique, votre disposition à apprendre, il vous semblera surprenant de constater par ailleurs que le Δ-9- tétrahydrocannabinol (THC) se dégrade en Cannabidiol (CBD) lorsqu’il est exposé à l’air, à la chaleur et à la lumière et s’oxyde en Cannabinol (CBN – cannabinoïde absent dans la plante fraîche) lorsqu’il est exposé à un acide.

Conclusion sur le CBD et le THC (une coexistence)

Indubitablement, CBD et THC sont comparables. Pour résumer leur différence, le moins averti des intéressés peut dire sans peur qu’elle consiste dans le fait que le THC est psychoactif et que le CBD ne l’est pas.

Il est néanmoins aisé de confirmer leur coexistence. Or, bien qu’ils fonctionnent ensemble dans notre système endocannabinoïde, le CBD agit dans le système immunitaire tandis que le THC engendre davantage des réactions au sein du système nerveux.

Étant donné que différents récepteurs sont activés dans le cerveau et dans le système nerveux selon qu’ils soient exposés au THC ou au CBD, les symptômes découlant de leur ingestion varient selon la quantité de l’un et/ou de l’autre, ainsi que selon le rapport des deux.

Si nous prenons en compte un article paru dans le British Journal of Pharmacology, il est permis d’affirmer que le THC est un agoniste des récepteurs CB1 et CB2 et le CBD un antagoniste de ces mêmes récepteurs – ce qui conduit à supposer que la différence de la réponse qu’ils engendrent dans l’organisme humain peut être de l’ordre de l’opposition. Une façon plus ou moins savante de dire en que le CBD n’est pas psychoactif : et s’il ne l’est pas, c’est en d’autres termes parce qu’il n’entre pas en interaction directe avec les récepteurs cannabinoïdes.

Étudié de nos temps à cause de sa faculté d’équilibrer (voire de combattre) les effets du THC, le CBD agit dans l’arrêt de l’enzyme dotée de la fonction de métaboliser l’anandamide (laquelle nous pouvons définir, d’après les mots du Dictionnaire médical de l’Académie de Médecine comme la « substance extraite du cerveau, jouant un rôle de neuromédiateur, reconnue par le récepteur des dérivés cannabinoïdes »). Dans ce processus, la libération de la dopamine (définie à son tour comme le « neuromédiateur biosynthétisé par différentes cellules nerveuses dites dopaminergiques, de la médullosurrénale ou des cellules chromaffines de l’intestin ») ainsi que les effets qui la suivent sont bloqués.

Pour finir, nous pouvons affirmer avec le docteur Aaron Hammond, auteur de Cannabis thérapeutique, que le CBD favorise la libération d’un autre cannabinoïde responsable de l’activation des récepteurs CB1 et CB2 mentionnés antérieurement. En somme, si tout permet de conclure que le THC et le CBD ont des propriétés pharmacologiques assez similaires, ce dernier fonctionne sans entraîner d’effet euphorique.

LE CANNABIDIOL : En quinze petites questions

éducation cbd

I. Le CBD est-il dangereux pour la santé ?

Naturellement efficace, le Cannabidiol (CBD) s’avère d’une aide incontournable dans le processus de sevrage du tabac et de l’alcool. Dans un rapport paru en 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a par ailleurs confirmé les résultats d’études récentes portant sur le pouvoir du CBD en matière de réduction des effets du THC. En 2017, l’OMS a en outre rendu publique l’affirmation que le Cannabidiol n’engendre pas d’effet psychotrope et n’entraîne aucun risque de dépendance ou de surconsommation. D’après nombreuses études, il est aujourd’hui permis de dire qu’il n’y a aucune nocivité dans le CBD.

II. Peut-on donner du CBD aux enfants ?

Étant donné que le CBD est psycho-inactif, il peut être administré par un spécialiste dans un programme de soins et pour traiter certains troubles médicaux : y compris pour les enfants.

III. Quelles sont les vertus du CBD ?

Stabilisateur de l’humeur. Réducteur du de l’anxiété (stress). Inducteur de relaxation. Déclencheur de sérénité (bien-être). Stimulateur de confiance. Promoteur de concentration (mémorisation).

IV. Le CBD est-il légal en France ?

Du point de vue du consommateur, le seul cannabinoïde interdit en France, et dans la seule mesure où sa concentration est supérieure à 0,2 %, est le THC.

V. Si j’ai un contrôle de police, que se passe-t-il ? Suis-je positif(ve) ?

Tout contrôle dépend de la situation. Quant au fait d’être positif(ve), la réponse est « oui », vous le serez : positif(ve) en CBD. Comme c’est légal, pas de problème.

VI. Peut-on faire pousser nos propres fleurs à usage unique ?

En France, faire pousser des plants de cannabis visant à obtenir des sommités flories destinées à la consommation humaine est illégal.

VII. Comment peut-on utiliser le CBD ?

Différentes façons sont envisageables : l’ingestion, l’onction, la vaporisation et l’inhalation. Les critères pouvant déterminer le choix varient selon la complexion de chacun. Parmi les différentes voies d’administration, il est d’emblée permis de distinguer : la sublinguale ; l’orale ; la cutanée ; la respiratoire. De manière générale, l’efficacité est liée à l’alternance des produits ainsi qu’aux façons de les prendre. Ainsi, la combinaison par exemple entre une application orale et une respiratoire reste une bonne alternative. Quoi qu’il en soit, il est toujours conseillé de commencer avec de faibles doses.

VIII. Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Cela dépend d’abord de la forme, de la concentration, de l’administration, du dosage, de la complexion de la personne, de sa situation, son entourage au moment de la prise, etc.
En acceptant de négliger l’hétérogénéité des cas pour ne s’attacher qu’aux propriétés moléculaires, on peut d’emblée prendre en compte, en cas par exemple d’une consommation d’huile de CBD, des phénomènes comme la sècheresse buccale, l’apparition d’une certaine fatigue chez les débutants, des changements d’appétit, puis une certaine baisse de pression sanguine. En revanche, en cas par exemple d’application d’un baume de CBD, les effets secondaires seraient tout autres, comme une simple irritation sur la zone de la peau ayant été affectée par la lotion.

XIX. Peut-on prendre du CBD avec des médicaments ?

En 2018, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié les résultats d’une étude portant sur l’interférence du Cannabidiol dans la dégradation de certains médicaments prescrits sur ordonnance. La prise, par exemple, d’une huile de CBD en combinaison avec quelques catégories de médicaments, comme les stéroïdes, antibiotiques, antidépresseurs, bétabloquants ou antihistaminiques pourrait être déconseillée. L’OMS recommande à tout individu de consulter un médecin avant de prendre du CBD, surtout en cas de prise avec des médicaments.

X. Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Le THC est le principe actif qui engendre la majorité des effets psychoactifs du cannabis. Le CBD, bien qu’il agisse comme un modulateur du THC, ne possède pour sa part aucune activité psychoactive.

XI. Quel pourcentage de CBD me convient-il ?

Cela dépend de votre complexion, de votre situation dans le temps, de votre entourage au moment de la prise, etc. L’OMS recommande à tout individu de consulter un médecin avant de prendre du CBD, surtout en cas de prise avec des médicaments.

XII. Comment dois-je conserver mon CBD ?

Cela dépend de la matière qui le contient. Le CBD est une molécule qui peut être présente dans une fleur séchée, une sucette, un baume, une gélule, etc. S’il s’agit par exemple de fleurs de CBD faut garder dans un récipient hermétiquement fermé à un taux d’humidité oscillant entre 58 % et 62 %, à l’abri de la lumière et de la chaleur. De manière générale, la chaleur et la lumière ne font pas bon ménage avec les produits à base de CBD.

XIII. Pourquoi le CBD est-il aussi cher ?

Bonne question. Une élément de réponse premier est sans doute lié à la diabolisation du cannabis – démarrée officiellement par une branche du gouvernement étasunien dans les années 1930 – qui engendra cette vague d’interdiction et prohibition dont l’écume est encore à nos pieds. Un second élément pourrait probablement avoir un rapport avec le contrôle strict des autorités sanitaires européennes. Un troisième, avec l’avidité des corporations multinationales. Il y a aussi le coût du transport et les frais de douane, étant donné que la France ne produit pas des produits à base de CBD. Quoi qu’il en soit, il faudrait être fou ou malhonnête pour prétendre avoir une réponse simple à cette question.

XIV. J’ai des maux de tête après avoir pris du CBD, comment cela est-il possible ?

C’est certainement dû à la prise combinée avec d’autres médicaments, comme les stéroïdes, antibiotiques, antidépresseurs, bêtabloquants ou antihistaminiques. À prendre en compte les considérations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur la question, le médecin doit être consulté dans ce cas.

XV. Peut-on se faire livrer en toute sécurité du CBD ?

Oui. Adressez-vous à FRENCHY FREEZE ! Il s’agit d’une société française certifiée dont la qualité des produits et du service a déjà été plus que démontrée.

Pourquoi acheter du CBD chez Frenchy Freeze ?

acheter cbd frenchy freeze

Pourquoi acheter du CBD chez Frenchy Freeze ?

Créée en 2020, la société Fenchy Freeze distribue des produits à base de CBD en France et dans toute l’Europe. L’objectif de cette grande société française ? Faire découvrir ce produit aux mille vertus à ses consommateurs en leur proposant des articles d’une qualité inégalable. Huile ou extrait de CBD bio, e-liquides aromatisé aux fruits, herbes et haschish ultra riches en CBD, produits de soins tous doux, vaporisateurs de qualité, petites douceurs à consommer ou à offrir, boissons énergisantes et vaporisateurs puissants, Frenchy Freeze partage avec vous ses coups de cœurs et est fier de vous faire découvrir des producteurs passionnés et d’assurer votre bien être au quotidien.

Les bienfaits du CBD

Vous avez probablement entendu parler du CBD. Incontournable depuis quelques années, le CBD est l’abréviation du mot cannabidiol, une molécule naturellement présente dans la plante de cannabis. Contrairement au THC, elle n’est pas psychotrope et ne provoque donc pas l’effet défonce bien connu. Au fil du temps, on s’est rendu compte que cette molécule avait pourtant des vertus que certains murmurent miraculeuses. Surnommé l’or vert, le CBD se consomme au quotidien, que ce soit en simple complément alimentaire ou en accompagnement d’un traitement médical traditionnel dont il est réputé pour calmer les effets secondaires. Frenchy Freeze a misé sur les nombreux bienfaits de cette molécule pas comme les autres et dont les effets sur le mental et le physique se constatent jour après jour.

Les bienfaits physiques du CBD

Le CBD est souvent utilisé en traitement alternatif des douleurs chroniques puisque ses bienfaits inflammatoires ne sont plus à prouver. De nombreux malades souffrant de conditions chroniques apprécient les effets du CBD qui leur permet de retrouver un peu d’équilibre et de réduire les douleurs et les affections dont ils souffrent au quotidien. Le CBD permet de soulager ou de prévenir de nombreux autres symptômes périphériques comme les inconforts intestinaux (eux aussi présents dans la plupart des troubles chroniques) et lutte efficacement contre les nausées.

Le CBD est également préconisé dans les troubles du sommeil, comme on le verra plus bas ses vertus relaxantes sont très fortes et ne sont probablement pas étrangère au phénomène, mais les patients constatent un effet actif sur le sommeil. Ils tombent plus facilement endormis, ne se réveillent pas et se réveillent plus reposés.

Les bienfaits psychologiques du CBD

Le CBD est aussi préconisé pour améliorer son état psychologique. Si nous ne pouvons que vous conseiller de consulter un professionnel de santé certifié si vous êtes confrontés à des problèmes de cet ordre, la consommation de CBD au quotidien contribue à un mieux-être significatif.

Le CBD a des propriétés relaxantes qui permettent de se détendre à tout moment de la journée. Excellent complément alimentaire, il est l’allié de vos moments stressants comme les périodes d’examen ou de rush au travail puisqu’il aide également à se concentrer efficacement sans que vous n’ayez à pâtir d’effets secondaires désagréables comme c’est parfois le cas avec de la caféine.

De nombreux produits thérapeutiques et lifestyle

Frenchy Freeze avait à cœur de vous proposer de nombreux produits issus du CBD et de vous faire découvrir cet or vert sous toutes ses formes. Nous avons donc créé 6 catégories de produits tours à tours funs ou thérapeutique (et souvent les deux).

Des e-liquides

Fabriqués à base d’huile bio et de CBD organique, nos délicieux e-liquides fabriqués en Suisse ravissent vos papilles grâce à des parfums fruités plus vrais que nature. Ils sont tous disponibles en plusieurs concentrations pour contenter tous les utilisateurs de CBD, du plus novice au plus expérimenté. Vous pourrez choisir parmi la mangue, la fraise, le citron, la myrtille, le melon ou encore le goût de chanvre naturel si vous êtes un puriste. Bref, n’hésitez plus et choisissez le parfum qui vous fait le plus envie pour une explosion de saveur pleine de bienfaits !

Des huiles

Nos huiles bio sont confectionnées à base de CBD organique extrait à froid des espèces les plus riches en CBD disponibles. Pour nous fournir, nous avons choisi la Suisse, un pays de confiance à la législation rigoureuse pour vous assurer des produits sûrs et efficaces. Vous pouvez choisir la concentration que vous voulez, en fonction de vos besoins. Nous soumettons régulièrement nos huiles à des contrôles drastiques qui vous garantissent une qualité optimale. L’huile reste le moyen le plus « direct » de consommer le CBD.

De l’herbe et du haschich

Vous pouvez avoir envie d’allier l’utile à l’agréable en consommant votre CBD de façon récréative ou à l’aide d’un vaporisateur. Nous vous proposons une large gamme de résines et d’herbes de différentes espèces toutes plus renommées les unes que les autres pour leur richesse en CBD. Lisez attentivement nos descriptions pour connaître la variété et l’utilisation qui vous convient le mieux.

Des gâteaux, des sucreries et des boissons

Frenchy Freeze a pensé aux gourmands et s’est fait le plaisir de choisir pour vous des petits produits aussi sains que gourmands à offrir ou à garder précieusement. Graines de chanvre croquantes natures, salées ou encore enrobées de chocolat, petits gâteaux à grignoter, boules de gomme ultras fraîches, boissons énergisantes qui boostent… Toutes nos douceurs sont aromatisées au chanvre et au cannabis et certaines contiennent du CBD. À consommer sans modération !

Des cosmétiques

Si le CBD est bon pour l’intérieur, il est aussi parfait pour l’extérieur et ses vertus antioxydantes mais aussi rajeunissantes sont plébiscités par les plus grandes marques de cosmétiques. Nous avons voulu aller plus loin et vous faire également découvrir les pouvoirs quasi-magiques des graines de chanvre, bourrée d’acides aminés, d’omega et de nutriments qui prennent soin de votre peau et de vos cheveux. Notre truc en plus ? Combiner le chanvre et le CBD à des produits naturels et réputés comme l’amande douce, la grenade ou la lavande.

Des accessoires

Frenchy Freeze s’allie avec la marque Airis et la marque Pax, une marque californienne de vaporisateurs tout équipés déjà nominée auprès des consommateurs. Nos vaporisateurs ont de nombreuses options et vous permettent de contrôler rigoureusement les quantités que vous souhaitez consommer.

Des plantes sélectionnées soigneusement

Le CBD est naturellement présent dans les plantes de cannabis. Cependant, toutes les variétés n’ont pas la même teneur en CBD. Plus l’espèce est naturellement riche en cannabidiol, et plus il sera intéressant d’extraire le produit. Nous nous sommes donc tournés vers des variétés issues de l’agriculture biologique et au fort taux de CBD. Cela nous permet de récupérer des quantités satisfaisantes d’un délicieux CBD de grande qualité que nous utilisons ensuite pour nos produits.

Pour pouvoir vous garantir le meilleur, Frenchy freeze a soigneusement sélectionné la provenance de son CBD et a choisi la Suisse, un pays réputé pour sa rigueur et la qualité de ses produits. Ainsi, vous êtes garantis de consommer un CBD ultra pur et conforme aux normes européennes en rigueur.
Nous avons choisi l’extraction à froid pour récupérer notre si précieuse molécule de cannabidiol. L’extraction à froid est idéale pour obtenir un produit dénué de toute impureté et surtout débarrassé du THC. C’est la molécule de THC qui est illégale à cause de ses effets psychotropes plus ou moins forts. Ainsi dépouillé, le CBD devient alors légal et peut être livré en France et presque partout en Europe.
Nous soumettons en outre notre CBD a des tests drastiques réguliers qui nous permettent d’évaluer son efficacité et de nous assurer qu’il correspond bien aux normes sanitaires en cours en Europe et en France.
Choisir nos produits à base de CBD, c’est donc faire le choix du bio et de la qualité pour profiter en toute sécurité des bienfaits miraculeux de cette molécule si particulière

Frenchy Freeze livre dans toute la France et partout en Europe.

Très regardant sur les questions légales, Frenchy Freeze s’est assuré de ne choisir que des produits totalement légaux en France. Si la molécule THC n’est pas autorisée dans la plupart des pays d’Europe, le CBD est dorénavant légal et disponible à la livraison partout en France et dans de nombreux pays européens. Si vous ne vivez pas en France, mais que vous souhaitez profiter des nombreux bienfaits des produits proposés par Frenchy Freeze, nous vous conseillons de vous rapprocher des autorités en vigueur afin de connaître la position exacte de votre Pays de résidence au sujet du CBD.

Frenchy Freeze propose une livraison rapide et discrète partout en France et dans toute l’Europe. Pour nos clients locaux, résidant à Lyon ou dans toute la région Rhône-Alpes nous mettons à votre disposition un service de livraison express qui vous permet de profiter de tous vos produits préférés sans attendre !

Choisir les huiles de CBD, l’extrait de CBD, les e-liquides au CBD et aux fruits, les cosmétiques, les douceurs, les boissons, la résine, l’herbe ou les vaporisateurs proposés par Frenchy Freeze, c’est allier le bon et le sain, l’agréable et l’utile en profitant au jour le jour d’une molécule très spéciale qui fait des miracles depuis déjà plusieurs millénaires. Allié à notre originalité, notre savoir-faire et notre sérieux, la combinaison est idéale !

Le CBD est-il autorisé dans les épiceries et les tabacs ?

cbd épicerie tabac

Le CBD est-il autorisé dans les épiceries et les tabacs ?

Le CBD et la loi française : une histoire trouble

Le CBD, aussi appelé l’or vert ou le pétrole vert en raison de ses vertus médicinales et de ses nombreux effets sur le métabolisme des mammifères fait depuis son identification dans les années 1960 l’objet de nombreuses controverses. En cause ? Son appartenance à la plante de cannabis, réputée avant tout pour ses effets psychoactifs. C’est pourtant une erreur de réduire la plante de cannabis à un seul de ses composants quand elle en comporte des centaines, malheureusement, c’est bien cette petite molécule de tétrahydrocannabinol à laquelle on pense lorsque l’on pense au cannabis.

Le CBD est apprécié depuis des millénaires, et la plante de cannabis se consommait déjà en infusion dans la Chine antique. À cette époque, soit il y a plus de 4 000 ans, on ne savait pas ce qui provoquait quoi lorsque l’on buvait ce thé médicinal, seuls les résultats étaient sans appel : on était soulagé de l’arthrose, des douleurs musculaires ou encore de la goutte… Il aura fallu que le moyen-âge et les temps moderne et leur rejet de tout ce qu’on ne peut pas totalement expliquer passe par là pour voir le cannabis relégué au rang de plante obscure et suspicieuse. Il n’était pas bon d’utiliser des plantes psychotropes dans une société qui suspectait de la sorcellerie à la moindre sortie des rangs.

À la fin du XIXe siècle, enfin, des scientifiques ont commencé à reconnaître des vertus très concrètes à la plante de cannabis même si les moyens techniques de l’époque ne permettaient pas que l’on puisse la disséquer afin d’en extraire les différents composants. La plante de cannabis avait des effets médicinaux très évidents, qui soulageaient de nombreuses personnes, et ce, quel que soit leur attrait initial pour les substances psychoactives, mais elle restait surtout un puissant psychothrope avant tout consommé sous le manteau pour ses effets récréatifs.

En 1964, les chercheurs isolent enfin le CBD et découvrent par la même occasion la molécule que l’on pense responsable des effets médicinaux du cannabis. Les recherches sur la question continuent et il est fort probable que d’autres composants de la plante aient des bienfaits significatifs sur le corps humain, même le THC pourtant méprisé par la science semblerait aujourd’hui vouloir nous révéler des propriétés bien-être qui vont bien au-delà de la simple défonce. Quoi qu’il en soit, les effets du CBD sont bien prouvés et les études sont concluantes : le cannabidiol joue un rôle régulateur complexe au sein de notre organisme, en résulte une action bénéfique sur de nombreux maux.

Le CBD est-il légal en France ?

La première question est de savoir si le CBD est légal en France. Et cette question même peut trouver plusieurs réponses toutes très différentes les unes des autres. Il faut d’abord faire la différence entre dépénalisation et légalisation :

la dépénalisation signifie que théoriquement le cannabis n’est pas légal mais qu’en deçà d’une certaine quantité, les utilisateurs ne sont pas inquiétés. Dans les faits, cela signifie que le cannabis peut être vendu librement par des établissements spécialisés comme les Coffee shops que l’on trouve aux Pays-Bas. La vente ne s’adresse qu’aux particuliers, et est encadrée de règles strictes. La dépénalisation a comme objectif de laisser les gens consommer du cannabis dans un cadre privé mais d’interdire la vente en gros et de réguler le traffic.

La légalisation signifie que la culture et la vente du cannabis sont totalement autorisées et que chacun a le droit de posséder autant de cannabis (sous forme de plants, ou de produit fini) qu’il le désire. Chacun a également le droit d’en faire commerce.

Malgré une opinion publique assez favorable à la dépénalisation voir à la légalisation du cannabis, la France continue de se montrer frileuse en la matière. Le cannabis est encore purement et simplement associé au THC. Or, on sait depuis les années 1960 que le CBD et le THC sont deux molécules bien différentes. Bien que la plante et le THC soient formellement interdits, la loi ne dit rien sur les autres cannabinoïdes du moment qu’ils sont correctement isolés.

On ne peut pas consommer de cannabis et les produits dérivés de THC sont interdits. Le CBD n’est jamais cité, et isolé, il ne fait plus parti du cannabis ni même ne contient de THC. Il est donc légal en France.

Peut-on vendre du cannabis dans les tabacs et les épiceries ?

Bien que le CBD ne soit pas interdit, on ne le trouve pas encore dans les tabacs et les épiceries. Les gérants sont refroidis face à cette mauvaise publicité injuste dont souffre le CBD et par l’opacité des règlements qui jusqu’à il n’y a pas longtemps semblaient interdire la molécule un jour pour l’autoriser le lendemain.

Il faut donc savoir que dorénavant les produits à base de CBD sont autorisés tant qu’ils ne contiennent pas plus de 0,02 % de THC (malgré l’extraction à froid très efficace, on ne peut pas obtenir de CBD à 0,00 % de THC et la loi ne l’exige pas.) et qu’ils se présentent sous forme d’huile, ou de gellule.

Le cannabis, même s’il s’agit d’une espèce qui ne contient pas de THC (de nombreuses espèces ne contenant que du CBD sont dorénavant disponibles.) est toujours interdit, que ce soit sous forme d’herbe, de bourgeon, de résine, d’huile ou de concentré.

La vente de CBD e-liquide est par ailleurs autorisée, il semblerait que pourtant les commerces de proximité n’aient pas jugé bon de miser sur ce produit qui semblait peut-être à l’époque, à tort, trop gadget et pas assez sérieux.

Le CBD e-liquide a donc été commercialisé dans les magasins de e-liquide, ratant ainsi une grosse partie de sa cible, puisque les magasins de e-liquide ne s’adressent qu’aux anciens fumeurs de tabac souhaitant adopter une alternative plus saine.

Il n’y a pas besoin d’être un ancien fumeur pour apprécier de vapoter le CBD, et ce produit aurait tout eu à faire dans les magasins de tabac, où la vente de ce types de produits demeure pourtant marginale voire inexistante.

Quel est l’intérêt de voir le CBD commercialisé en tabac et en épicerie ?

Dans de nombreux pays d’Europe, comme l’Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg, on a fait le choix de la vente libre de CBD partout et cela ne pose aucun souci. Rappelons que l’Allemagne n’autorise pas la consommation de cannabis récréatif, il n’y a donc pas de lien entre les deux types de consommation. Notre voisin germanique a simplement fait le choix du pragmatisme en constatant les bienfaits d’une molécule qui permet de soulager naturellement de nombreux maux, et ce, sans effets secondaires.

Au même titre que de nombreux autres compléments alimentaires, le CBD a trouvé sa place sur les étalages des commerces allemands. De nombreuses sociétés implantées dans d’autres pays se fournissent d’ailleurs en Allemagne ou en Suisse (où le THC à fins récréatives n’est pas non plus légal) pour obtenir un THC des plus purs.

La différence entre la France et l’Allemagne réside peut-être dans l’amour de notre voisin pour toutes les alternatives naturelles aux médicaments. D’ailleurs nos plus grandes marques de cosmétique au Chanvre sont Allemandes.

Il existerait pourtant de nombreux avantages à la commercialisation du CBD en tabac et en épicerie.

Promouvoir le CBD

Encore aujourd’hui, lorsque l’on parle de CBD la plupart des gens ne savent pas de quoi il s’agit, pire ils confondent quasi systématiquement avec le THC. Proposer le CBD simplement en vente libre dans les épiceries, contribuerait à sa démystification. Il serait donc également primordial que les vendeurs soient formés à parler de ses effets. On voit encore trop de professionnels tout mélanger et parler du CBD comme d’un cannabis légal. Non. Le cannabis, c’est la plante, le CBD n’est qu’une molécule isolée. Si ses pouvoirs sont énormes, il n’a aucun effet récréatif. De plus, la plante à fumer est encore interdite en France. Psychotrope ou non.

Pouvoir se procurer du CBD facilement

Le CBD est reconnu de tous et depuis des années pour ses propriétés hors du commun. Relaxant, anti inflammatoire, effet sur les maladies chroniques, sur les troubles digestifs, sur les troubles du sommeil, aide à la concentration… Ce cannabinoïde que l’on appelle l’or vert est conseillé dans tellement de pathologies et de cas différents (même si nous vous recommandons de toujours consulter un médecin diplômé en cas de symptômes inquiétants) qu’il est dommage qu’on ne puisse pas le trouver au même titre que d’autres compléments alimentaires.

Il ne provoque aucun effet d’accoutumance et n’a aucun effet secondaire si vous optez pour une marque comme la nôtre qui propose des extraits de CBD mélangés à des huiles bio totalement neutres.

Savoir quel produit on achète

Nous avons choisi de produire notre CBD en Suisse et de le soumettre régulièrement à des tests pour nous assurer sa conformité aux normes sanitaires en vigueur afin de vous garantir la meilleure qualité de produits. Malheureusement, tout les CBD ne sont pas produits dans un tel cadre. Or un CBD mal extrait ou mélangé à des huiles de mélange de mauvaise qualité peut présenter des résidus voir des restants de THC qui pourraient bien vous causer des effets secondaires dérangeants.

Le vendre dans les commerces de proximité permettrait donc de savoir d’où vient le produit que l’on achète et d’en connaître les caractéristiques, en toute transparence !

Quel est le meilleur moyen de consommer le CBD pour les sportifs ?

comment consommer cbd sportif

Quel est le meilleur moyen de consommer le CBD pour les sportifs ?

Le cannabidiol, plus souvent appelé CBD est un cannabinoïde naturellement présent dans la plante de cannabis. Si l’on consomme du cannabis en plante médicinale depuis des milliers d’années, c’est surtout à cause du CBD que l’on soupçonne aujourd’hui être responsable de la majorité des effets « bienfaisants » du CBD.
Le CBD est bien trop souvent associé au THC, autre phyto cannabinoïde extrêmement célèbre puisqu’il est responsable de l’effet défonce tant prisé par certains. Pourtant, si le CBD et le THC cohabitent et bels et bien au sein de la même plante, ces deux molécules ont une composition chimique bien différente et les effets sont totalement différents.

Dans certains cas, il est intéressant de consommer ces deux molécules ensembles, sous forme de bourgeon ou de résine. Cela dit dans la pratique sportive, ce n’est pas le cas. Pour des raisons sanitaires, mais aussi de contrôle de dopage, le THC et de nombreuses autres composantes du CBD sont strictement interdites lorsque l’on pratique un sport et que l’on souhaite participer à des compétitions, en amateur ou en professionnel. Heureusement les moyens techniques d’aujourd’hui nous permette d’extraire efficacement le CBD afin que le produit final soit suffisamment dénué de THC pour être légal dans tous les pays et autorisé par les différences instances sportives.

Notre société est spécialisée en CBD de grande qualité. Nous vous proposons donc du cannabidiol sous plusieurs formes dont certaines particulièrement adaptées à la pratique sportive, notamment nos extraits et nos huiles mais aussi nos e-liquides. Nous avons aussi fait appel à des partenaires de confiance pour des traitements pour la peau qui peuvent vous apporter localement les bienfaits du CBD.

Notre CBD provient de plantes de cannabis bio cultivées en Suisse. Nous pratiquons l’extraction à froid ou extraction CO2, qui permet d’obtenir un CBD le plus pur possible, dénué d’impureté, notamment de THC, ce qui le rend parfaitement légal en Europe. Conscient des enjeux pour les sportifs qui doivent impérativement respecter les régulations sous peines de se voir interdire la pratique de leur discipline ou du moins l’accès aux compétitions, nous soumettons régulièrement des échantillons de notre CBD à des tests drastiques afin de s’assurer de leur conformité aux normes européennes en vigueur, mais également afin de s’assurer qu’elles sont conformes aux critères requis par l’Agence Mondiale Anti-Dopage. En effet, depuis le 1er janvier 2018, l’agence mondiale antidopage a autorisé le CBD, qui peut dorénavant être consommé par les sportifs. Cette autorisation ne concerne que le CBD. Le THC reste formellement interdit, ainsi que la consommation de cannabis dans son ensemble et ce même s’il s’agit d’espèces riches en CBD et ne contenant pas de THC, comme le permettent certains croisements.

Il n’y a pas que le THC et les cannabinoïdes qui ont une action active dans le cannabis et de nombreuses autres substances de la plante sont interdites. Seul le CBD est actuellement officiellement permis. Cela prive les sportifs de l’effet d’entourage (quand ils sont consommés ensemble, les composantes de la plante ont tendance à se magnifier les uns les autres et l’effet général est d’autant plus puissant).
Les autorités permettent aujourd’hui aux athlètes de toutes disciplines de prendre du CBD au quotidien, et de choisir la dose et la concentration qui leur convient.

Sport et CBD : un mélange gagnant

Le CBD est de plus en plus célèbre dans le monde entier. Et c’est normal, en effet de plus en plus de personnes témoignent de son efficacité dans de nombreux domaines. Hier marginal et redouté, aujourd’hui un des compléments alimentaires les plus célèbres, le CBD avait toutes les raisons de se faire une place de choix dans le monde du sport.

S’il a fallut attendre 2019 pour que son impact soit réellement étudié et constaté dans le monde du sport, les résultats n’ont étonné personne. En effet, le CBD a tout pour plaire aux athlètes et c’est la science qui le dit !
Grace à son rôle de régulateur dans le système endo cannabinoïde, le CBD a une action bénéfique générale sur l’organisme. En effet, lorsque les produits dopants, les stéroïdes drogues ou même les médicaments agissent sur des parties en particuliers ou ont une action stimulante localisée sur le court terme, le CBD permet surtout au corps d’atteindre un équilibre optimal. Il n’y a donc aucune commune mesure avec un effet dopant qui stimule et augmente artificiellement et sur un court terme les performances, pouvant causer à terme des dommages gravissimes et parfois des effets d’accoutumance dont il est quasiment impossible de se débarrasser.
De nombreux experts encouragent vivement la prise de CBD dans le cadre d’une discipline sportive. Tout d’abord comme on l’a vu plus haut, le CBD est une alternative naturelle à des produits qui s’ils ne sont pas toujours prohibés, sont du moins souvent dangereux pour la santé, surtout s’ils sont pris régulièrement comme c’est souvent le cas dans le cadre du sport.

Un des effets les plus remarquables du CBD est son action anti-inflammatoire, et sa réduction de la douleur sur le corps humain. En effet, la douleur chez le sportif est une problématique récurrente et multifactorielle.
Les pratiques intensives tendent à causer des inflammations et des douleurs qui sur le long terme peuvent causer des tensions musculaires qui seront de plus en plus difficiles à traiter. Or, ces tensions musculaires empêchent la bonne pratique de l’activité.

Les inflammations sont également source de douleur immédiate, ce qui peut compromettre les séances d’entraînement et parfois même les compétitions.

Le CBD réduit considérablement ces désagréments, d’une part en augmentant la tolérance à la douleur des athlètes, mais également en soulageant les inflammations.
En outre le CBD renforce le système immunitaire et permet de récupérer plus efficacement lorsqu’il est appliqué localement. Le CBD régule également l’appétit et peut avoir une action anti-fringale bienvenue lorsque l’on souhaite contrôler sa prise de poids.
La prise de CBD est aussi très efficace pour le mental. Et on sait que le mental joue un rôle capital dans les pratiques sportives de haut niveau. Son effet calmant permet aux sportifs de se relaxer et de se concentrer. Il permet de mieux gérer le stress et la pression des compétitions. De plus, il permet de soulager les troubles du sommeil, or l’on sait que l’allié du sportif (et de tout le monde en général) c’est un sommeil qui permet de récupérer.

Comment consommer le CBD pour les sportifs ?

Le CBD est donc particulièrement recommandé aux sportifs, mais il ne s’agit pas de prendre le produit n’importe comment.
Comme nous l’avons expliqué plus haut, seul le CBD est autorisé, le cannabis en lui-même ou même le THC isolé sont formellement interdits même si certains athlètes revendiquent son action médicale. Il est donc primordial de consommer un CBD adapté à la pratique sportive.

Un CBD de bonne qualité

Le CBD doit être dénué d’impureté et surtout de THC. La limite légale est de 0,02 %. Au-delà le consommateur serait susceptible de ressentir des essais psychotropes qui sont non seulement interdits par la loi de la plupart des pays, mais qui pourraient s’apparenter à des effets dopants (puisqu’ils modifient la perception) et sont donc sévèrement réprouvés par l’organisation mondiale anti-dopage.

Les impuretés, qu’elles soient contenues dans le CBD obtenu ou dans l’huiles peuvent aussi causer des effets indésirables comme des vertiges, de la somnolence ou encore des nausées. Autant d’effets que l’on ne souhaite pas ressentir, et d’autant plus lorsque l’on doit fournir une performance impeccable.

Notre CBD est filtré à froid, ce qui permet de retirer les impuretés et vous proposer un extrait des plus purs. Nous avons également sélectionné une huile bio dont la neutralité révèle les effets du CBD.

Comment ingérer le CBD

Il est totalement déconseillé aux sportifs d’inhaler la plante telle quelle, même s’il s’agit d’une variété qui ne contient pas de THC. Les résidus pourraient abîmer les poumons et les voies respiratoires, et les autres composantes peuvent être interdites par les conventions sportives.

Le vaporisateur peut être une option intéressante, mais uniquement si vous l’utilisez avec de l’huile ou du concentré.
La meilleure façon de consommer le CBD pour le sport, c’est de choisir l’huile. En goûtes à diluer sous la langue, ou en gélule, l’huile reste à ce jour le meilleur moyen de contrôler sa prise de CBD. Nous vous proposons différents dosages, à vous donc de choisir celui qui vous convient le mieux.

L’action locale anti-inflammatoire

Pour que l’action anti-inflammatoire soit la plus efficace possible, nous vous conseillons de l’appliquer localement. Par exemple en badigeonnant la zone douloureuse avec l’huile de votre choix et masser doucement. Cette application permet de faire pénétrer doucement l’huile dans les tissus et de traiter la zone enflammée afin qu’elle récupère facilement et rapidement. Pour vous permettre de trouver le dosage qui vous convient nous avons mis à votre disposition une large gamme d’extraits et d’huiles de CBD dans des dosages allant de 5 % à 25 %. Les extraits sont encore plus puissants puisqu’ils sont composés de CBD pur et non mélangé.

Pourquoi commander du CBD chez Frenchy Freeze ?

commander cbd Frenchy Freeze

Pourquoi commander du CBD chez Frenchy Freeze?

L’industrie du CBD (cannabinoïde) s’est récemment développée! L’économie de consommation devrait croître à un rythme plus rapide en 2020. Ce secteur affichant une croissance encourageante, un nombre croissant d’entreprises souhaitent être comptées en exposant leurs produits.

Il y a à peine dix ans, les consommateurs étaient mis au défi d’obtenir tout ce dont ils avaient besoin en ligne de différentes marques. Mais maintenant, tout est disponible aujourd’hui avec le clic d’une souris. Vous pouvez tout avoir en ligne, e-liquides et boissons, et plus encore. Mais plus n’est pas nécessairement un meilleur choix. Pour les marques et les produits qui sont de nouvelles entrées, plus vient avec des défis spécifiques ici. Donc la question ici est, il y a deux ou trois étiquettes CBD. Comme dans d’autres secteurs, en particulier en ce qui concerne le cannabis, entre ces deux cas, il existe des produits de qualité faible et élevée et même d’autres. Le grand défi sur le marché des cannabinoïdes est que peu de consommateurs sont capables de bons médicaments des pauvres.

Par conséquent, Frenchy Freeze est là pour résoudre tous vos problèmes. Frenchy Freeze est une nouvelle marque émergente dans l’industrie du CBD, fournissant du CBD de haute qualité à travers la France et l’Europe. Pourquoi vous devriez choisir Frenchy Freeze, voici quelques raisons:

Haute qualité

Les produits CBD de haute qualité sont notre première priorité. Notre objectif est de fournir à nos clients des produits CBD purs, enrichis avec une teneur élevée en CBD et sans THC.

THC

La quantité de THC dans le CBD que vous vous apprêtez à acheter est essentielle aux tests. Bien que l’utilisation du CBD soit légale dans la plupart des pays, dans certains États, en particulier ici en France, l’utilisation du THC est illégale. Par conséquent, il est important de tester si la quantité de THC dans le médicament au CBD est de 0,3% ou moins. Et frenchyfreeze a cette chose en tête. Tous nos produits ont des ingrédients (THC et CBD) selon la réglementation française.

Prix

Le prix est l’un des principaux facteurs pour décider d’acheter ou non un produit. Si vous trouvez un bon médicament au CBD, il est préférable de l’assimiler à d’autres médicaments ayant les mêmes qualités. Si les prix des matières premières varient considérablement, recherchez l’explication. Des disparités de coûts surviennent souvent en raison des frais d’expédition, des prix des marques ou d’autres remises nécessaires. Assurez-vous simplement que l’argent supplémentaire que vous dépensez n’est pas sur un emballage coûteux, mais sur les ingrédients ajoutés qui peuvent aider votre corps. Chez Frenchyfreeze, non seulement nous prêtons attention à la qualité de nos produits, mais nous avons également l’initiative de maintenir des prix justes et les plus bas pour nos clients.

Quelle est la meilleure concentration de CBD ?

concentration cbd

Quelle est la meilleure concentration de CBD ?

La concentration légale de CBD autorisée par les pays de l’Union Européenne est de -0,2% soit un maximum de 0,19%. Considérez plutôt l’attribut field.
Les fleurs de l’UE semblent être inférieures à 0,15% pour protéger votre santé. Pourquoi? D’abord parce qu’il y a cet important élément végétal à prendre en compte.
0,22 pour cent est considéré comme surprenant car les analyses doivent être effectuées de toute façon. En augmentant le taux de floraison de 0,11 à 0,15%, ils excluent la probabilité de faire des analyses qui vont au-delà de celle de la protection. Par exemple, une fleur de 1:40 dans sa forme à 0,15% ne contiendrait que 6% de CBD (0,15 * 30)

Les deux hypothèses sont ici possibles :

Les analyses délivrées par des laboratoires indépendants sont truquées.

D’abord et avant tout, la manière la plus simple est de falsifier les analyses; Photoshop est plus ou moins capable de le faire sans problème. Par exemple, le laboratoire met une version disponible dans le cloud à la disposition de nos expériences en scannant le QR code. L’analyse sans code QR est une expérience théoriquement falsifiée. Il est illégal de falsifier les dossiers publics de laboratoire. Vous êtes devenu une cible de fraude dans cette situation particulière. D’un point de vue ou d’un autre, vous trouverez souvent des commerçants affirmant que “oui”, leur fourchette est de -0,2% et plus de 6% de CBD.

Pour la deuxième facette de cette arnaque, vaporiser la fleur de chanvre avec un solvant soluble rempli de cannabidiol ou simplement de poudre avec des cristaux fermes au CBD pur suffit au fabricant de CBD. C’est pour augmenter la quantité de CBD que le laboratoire peut découvrir au cours de l’étude. Mais ne vous attendez pas à ce que vous récoltiez des fleurs sans vaporisation supplémentaire en tant que consommateur et également sans la quantité garantie de CBD. Surveillez vos poumons, car le cristal pur coûte cher si vous obtenez des fleurs qui ont subi ce processus.

Non seulement vous achetez un médicament préjudiciable à votre bien-être et cher, mais nous ne manquons pas de valoriser la valeur ajoutée CBD de ces fleurs en termes de coûts. Mais en plus de cela, ils n’auront même pas autant de résultats qu’un petit CBD à 3%. Signalez-les sans réserve !

Les fleurs que vous achetez contiennent -1% de THC.

Il s’agit d’une hypothèse sérieuse, car cela signifierait qu’il y a plus de 0,2% de THC dans le produit, ce qui est illégal et considéré comme psychotique. C’est également plus troublant car le détaillant ne prendra pas seul ces risques. En tant que clients, vous êtes également responsable des commandes et de l’utilisation des produits stupéfiants.

Bien sûr, les fleurs -1% ont beaucoup plus de goût, sont beaucoup plus équilibrées et beaucoup plus parfumées, et ont forcément des vertus plus intéressantes. Mais pour le moment, nous ne pouvons malheureusement pas l’exporter via des routes commerciales légitimes. Il n’est donc pas logique de le faire ou de devenir un revendeur clair caché sous le nom légitime de ces commerçants directement à côté du comptoir.

Au moins 20 génotypes dépassent 20% car tous leurs catalogues sont constitués de fleurs extrêmement hautes.

Vous connaissez maintenant certainement la complexité du rapport THC / CBD et vous devriez pouvoir discerner entre une fausse drogue légitime, illicite et simple et éliminer la fraude lors de futurs achats. Pour éviter cela, n’hésitez pas à partager ce post.

Le sport et le CBD font ils bon ménage ?

sport et cbd

Le sport et le CBD font ils bon ménage ?

Le CBD, ou cannabidiol, est une molécule de la famille des phyto cannabinoïdes aux nombreuses vertus. Le cannabis est une plante médicinale appréciée depuis des milliers d’années. Pourtant, son action psychotrope a eu tendance à refroidir les instances médicales et religieuses et sa réputation sulfureuse la suit encore aujourd’hui. Alors, forcément quand on pense CBD et sport, on pense cannabis et sport, voire THC et sport et on se dit que NON cela ne doit pas faire bon ménage, voire carrément être interdit !

Depuis le 1er janvier, l’Agence Mondiale Anti-Dopage (AMA) a retiré le CBD de la liste des substances interdites. Bien sûr le THC et de nombreuses autres substances présentes dans le cannabis restent proscrites. Le cannabis médical consommé tel quel (c’est-à-dire que l’on consomme la plante et toutes ses composantes et non pas une molécule extraite comme c’est le cas lorsque l’on prend du CBD) est encore interdit, ce qui fait tout de même polémique auprès des sportifs qui revendiquent le droit de pouvoir prendre du cannabis médical (ce qui permettrait par exemple de profiter de l’effet d’entourage et des bénéfices assez probants des autres éléments présents dans le cannabis comme les terpènes).

Les autorités autorisent donc les sportifs, et ce, quelle que soit leur discipline, à consommer du CBD au quotidien, en concentration et en dose souhaitée. Il est primordial que le CBD ait été extrait correctement et ne contienne plus de THC (soit moins de 0.02% de trace) comme c’est le cas lorsque le CBD est extrait à froid. Frenchy Freeze vous propose un CBD bio extrait à froid sur des plants de cannabis bio, cultivés en Suisse et naturellement riche en CBD. Pour vous assurer une expérience sécurisée et pleine d’efficacité, nous soumettons régulièrement nos produits à des tests rigoureux qui permettent de confirmer leur conformité aux normes sanitaires et aux lois en vigueur en France et en Europe.

Les avantages du sport et du CBD :

Depuis quelques années, la question du CBD et du sport se pose. Logique, le CBD se démocratise, tous les pans de la population témoignent de son effet positif et il n’est plus réservé qu’à quelques uluberlus férus de naturopathie ou des malades atteints d’un trouble neurologique sévère. Il était donc dans l’ordre des choses que le monde du sport s’intéresse de plus près à cette molécule dont les effets ont tout pour convaincre les sportifs.

En 2019, la société Aurora Cannabis, une des plus grandes productrices de cannabis médical au Canada s’est associée à la plus grande organisation d’art martiaux et de sports de combats du monde, l’UFC (Ultimate Fighting Championship), pour financer des études sur le CBD et son impact sur le sport et ceux qui le pratique. On connaît depuis longtemps le rôle anti-inflammatoire du CBD sur le corps et son rôle sur la gestion de la douleur, on soupçonne également ses effets sur la performance (augmentation des performances, temps de récupération réduit), tous ces effets sont très bénéfiques lors d’une pratique sportive, notamment de haut niveau.

De nombreux sportifs qui consomment le CBD de façon locale, via des huiles ou des baumes pour application externe, ressentent un mieux être généralisé. Leurs douleurs et les éventuelles séquelles qui suivent la pratique se résorbent plus rapidement, ce qui permet de reprendre l’activité rapidement, entrainant une amélioration des performances. Ces études, menées aux États-Unis, tendent à prouver que bien que l’effet du CBD n’ai rien à voir avec un effet dopant, et ne provoque ni effet secondaire ni effet d’accoutumance, il représente un vrai plus pour les sportifs professionnels ou amateurs.

Une pratique encouragée par de nombreux experts

De nombreux experts se sont penchés sur la question et continuent de démontrer l’intérêt d’une prise de CBD au quotidien par les sportifs. La tête de file des chercheurs concernés par ces recherches est le Docteur Pete Grinspoon, professeur en toxicologie et cannabis. Selon lui, si on se base sur les résultats disponibles des nombreuses études, on constate l’impact positif du CBD sur la pratique sportive.
Son avantage se trouve dans ses effets, mais aussi parce que le CBD est une alternative naturelle à des produits parfois interdits, dangereux ou tout du moins déconseillés sur le long terme comme les produits dopants, les stéroïdes, mais aussi les médicaments divers qui bien qu’autorisés peuvent causer des effets secondaires dramatiques.

Le CBD a un impact significatif sur la douleur et sur la manière dont les sportifs, et surtout ceux engagés dans une pratique très intense, peuvent la gérer. Beaucoup d’entre eux n’utilisent plus que le CBD pour soulager leur douleur en lieu et place d’anti-inflammatoires classiques. Les anti-inflammatoires traditionnels ne sont efficaces que sur une petite période de temps. Ils peuvent également causer des brûlures d’estomac et d’autres effets problématiques s’ils sont consommés trop souvent. Le CBD quant à lui, diffuse ses bienfaits au quotidien et soulage ou prévient les douleurs durablement.

Quels sont les bénéfices du CBD sur les sportifs ?

Nous avons donc vu que le CBD avait un impact très positif sur les sportifs, mais quels sont les autres avantages de la molécule que certains surnomment également l’or vert ?

Le CBD renforce le système immunitaire

Les propriétés du CBD aident les athlètes à renforcer leur système immunitaire, ils deviennent ainsi plus résistants au stress et aux infections. Cela leur permet d’avoir un corps et des organes en conditions optimales. Idéal lorsque l’on est un sportif de haut niveau et que l’on a besoin d’être dans une forme olympique tout au long de la saison. Cela dit, pas besoin d’être sportif pour apprécier un système immunitaire boosté !

Le CBD permet de réduire le stress et l’anxiété

La pratique sportive de haut niveau peut être stressante et générée de l’anxiété. La pression ressentie lors des compétitions est souvent difficilement gérable. Le corps est également susceptible de subir une dose de stress considérable lors des entraînements et des exercices. Lorsque que la pression et le stress sont trop forts, les athlètes peuvent atteindre un point de burn-out et ne plus parvenir à s’entraîner correctement ou même à pratiquer leur discipline. Le CBD soulage efficacement le stress et l’anxiété sans provoquer d’effets négatifs (effets secondaires ou effets d’accoutumance). En effet un des avantages du CBD est d’aider le corps à limiter la réponse au stress des entraînements en sécrétant un niveau suffisant d’hormones anti-stress et anxiété dans le cerveau.

Le CBD accélère la récupération

L’Utilisation du CBD sous forme de baumes, de lotions ou d’onguents permettent de soulager efficacement les douleurs ressenties suite à une pratique trop ardente. Le CBD a des effets anti-inflammatoires, surtout lorsqu’il est pris sous forme de gouttes ou de capsules. Nous vendons de l’huile de CBD de qualité dont les différents dosages sont adaptés aux pratiques de chacun.

Le CBD soulage la douleur

Quand le corps va trop loin, on est alors susceptible de ressentir de la douleur. Si on ne prend pas de traitement dans le but de réduire cette douleur, les muscles risquent alors de se tendre durablement après les entraînements. Ce phénomène a un impact gravissime sur les carrières des athlètes. Le CBD permet aux athlètes d’augmenter leur résistance à la douleur, tout en réduisant les spasmes musculaires et les douleurs liés aux pratiques intensives.

Le CBD permet de mieux dormir et de se détendre

On a constaté que le CBD vous permettait de vous détendre, ce qui est primordial pour une bonne nuit de sommeil réparateur. Et le sommeil est terriblement important pour permettre au corps de récupérer, ce fait, connu de tous, est d’autant plus probant quand on recherche à avoir les meilleures performances possibles.
Le CBD permet aux athlètes de se réveiller le matin plein d’énergie, en se sentait reposés, avec un mental en béton. En général, le CBD sous toutes ses formes favorise la rétention musculaire et l’amélioration des performances physiques des athlètes.

Le CBD fonctionne efficacement contre la douleur et la sensibilité corporelle des sportifs souvent soumis à des conditions parfois extrêmes pour le corps humain. Et tout cela sans effet de défonce qui pourrait altérer les performances.

Le CBD permet de prévenir les inflammations

Un des effets les plus saisissants du CBD, c’est son action anti-inflammatoire. L’inflammation est une réponse naturelle du corps aux blessures ou aux exercices trop extrêmes durant des exercices intense. Ces inflammations peuvent être si douloureuses qu’elles peuvent empêcher les sportifs de participer à leurs compétitions ou assister à leurs entraînements. Grace à ses bienfaits, le CBD peut supprimer ces symptômes sur le long terme et prévenir les blessures et les tensions musculaires.

Le CBD permet de réguler l’appétit et la prise de poids

Le CBD permettrait de réguler l’appétit. Il permet par exemple de réduire la sensation de faim ressentie quand on a pourtant fait un repas satisfaisant. Grâce à cela, la prise de poids reste sous contrôle.
Alors à la question : le sport et le CBD font-ils bon ménage ? La réponse est mille fois oui et il est conseillé à tous les sportifs de consommer du CBD sous forme de complément alimentaire au quotidien !

Quel effet a le CBD sur le corps humain ?

quel effet cbd corps

Quel effet a le CBD sur le corps humain ?

Aussi appelé CBD, le canabidiol fait partie de la grande famille des canabinoïdes, des composantes chimiques naturellement présente dans la plante de cannabis. Ces cannabinoïdes l’aident à se défendre des agressions extérieures.

Il existe une centaine de cannabinoïdes (dont certains se trouvent également dans le corps humain et ceux des mammifères, on les appelle les endo cannabinoïdes. Ce n’est pas le cas du CBD et du THC qui ne sont pas présents au sein de notre organisme, mais qui réagissent avec celui-ci lorsque nous les consommons. On les appelle les phyto cannabinoïdes.) mais les plus connus sont le CBD et le THC. On parle aussi parfois du CBG.

Dans la nature, tous les êtres vivants (plantes et animaux) ont développé des stratégies pour se défendre efficacement des agressions et repousser les nuisibles. Notre système immunitaire nous permet à nous mammifères, de ne pas succomber au moindre virus, nos six sens quant à eux nous permettent de rester alertes et vigilants. Les plantes aussi ont ce genre de mécanismes même si contrairement à nous, elles ne connaissent ni la saveur des aliments ni la peur.

Le cannabis est donc muni de plusieurs outils qui lui permettent de se défendre. En plus des cannabinoïdes, on dénote également la présence des terpènes. Les terpènes, c’est ce qui rend l’odeur de la plante si particulière. Quand nous humains apprécions cette odeur, voir pour certains l’adorons, elle est absolument insupportable pour certains animaux et insectes qui se tiennent éloignés. La grande particularité des cannabinoïdes (contrairement aux terpènes) c’est qu’ils ne se contentent pas d’avoir une action défenseuse de la plante, ils rentrent également en action avec notre organisme.

Mais pour comprendre comment fonctionnent le CBD et le THC, il faut tout d’abord parler du système endocannabinoïde

Le système endocannabinnoïdes

Le système endocannabinnoïde (ou SEC) a été découvert il y a trente ans. Son rôle est de maintenir l’équilibre au sein du corps humain. On appelle également cela l’homéostasie. En langage scientifique, l’homéostasie définie l’équilibre de nombreuses fonctions de l’organisme comme le poids, le taux de glycémie, la température interne, le rythme cardiaque, bref des éléments qui déréglés peuvent altérer considérablement notre santé.
On a découvert ce système en observant des cellules humaines. Nos cellules auraient un récepteur qui permettrait d’activer l’effet de certains cannabinoïdes comme le THC et comme nous le découvrirons plus tard … le CBD !

Au sein du corps humain, le SEC est surtout présent au niveau du système nerveux (ce qui peut expliquer l’action du CBD sur la douleur) mais aussi autour d’organes vitaux et de zones essentielles au bon fonctionnement de notre métabolisme : système digestif, pancréas, foie, poumons, système reproducteur, glandes surrénales, tissus adipeux, peau, foie… En bref les cellules présentant des capteurs sont disséminées de façon équilibrée dans tout le corps humain.

Les rôles physiologiques du SEC

Le SEC a de nombreuses utilités au sein du corps humain, que ce soit sur le plan purement physiologique que sur le plan psychique puisque par exemple, il joue un rôle au niveau des capacités d’apprentissage ou de la gestion du stress et des émotions. Il régule l’appétit, contrôle les cellules graisseuses et a un impact sur le bon fonctionnement cardio-vasculaire.

Il a aussi un impact majeur sur le système immunitaire et la digestion.

En cas de maladies ou de troubles, on remarque que le niveau des médiateurs endocannabinoïdes varie. Les endo cannabinnoïdes augmentent ou diminuent. Parfois, pour le meilleur, parfois pour le pire, c’est toujours compliqué à prédire.

On remarque cependant que pour certaines maladies (les maladies inflammatoires et immunologiques comme les maladies auto-immunes et les allergies, les maladies neurologiques et neuropsychologiques, l’ostéoporose, les pathologies cardiovasculaires et les cancers) le système endocannabinoïde est visiblement altéré.

Le rôle du CBD auprès du système endocannabinoïde.

Nous avons donc vu que le système endoccanabinoïde se présentait sous forme de capteurs sur certaines cellules. Ces capteurs sont capables de donner des instructions permettant par exemple de maintenir la bonne marche des parties du corps concerné en sécrétant des endocannabinoïdes.
Si vous êtes désormais familier des effets du CBD (que nous verrons plus bas en détail) vous avez du faire le lien entre les maladies généralement entraînées par un dérèglement du système endocannabinoide et les actions du CBD.

Le SEC permettant de sécréter, mais également de capter les cannabinoïdes afin de réguler notre organisme, il est donc logique qu’il réponde également aux phyto cannabinoïdes, c’est-à-dire les cannabinoïdes qui ne sont pas naturellement présents dans le corps humain (et dans celui des mammifères et de certains poissons).

Le CBD sert en quelques sortes de carburant à ce système endocannabinoïde et permet de maintenir l’homéostasie. Lorsque le système endocannabinoïde observe des défaillances et que les troubles métaboliques ou psychiques cités plus haut se font sentir, le CBD permet de pallier en quelques sortes et de rétablir l’équilibre. Le CBD n’est donc pas un produit à l’action locale contrairement aux traitements thérapeutiques traditionnel qui agissent en général sur une partie précise du corps, et qu’il faut souvent cumuler à d’autres traitements lorsque l’on souffre de plusieurs symptômes handicapants comme c’est souvent le cas lors de maladies chroniques. Ces traitements médicamenteux présentent aussi l’inconvénient de provoquer de nombreux effets secondaires gênant, allant parfois jusqu’à poser plus de problèmes que le trouble qu’ils sont censés traiter. Le CBD est une alternative naturelle à de nombreux traitements même si une consultation avec un médecin généraliste ou un spécialiste diplômé est toujours primordiale avant de décider de la marche à suivre en cas de soucis de santé.
D’ailleurs, on conseille également de prendre le CBD en complément alimentaire pour garantir la bonne marche du système endo cannabinoïde et prévenir les éventuels dysfonctionnements.

Les bienfaits du CBD au quotidien

Le CBD a donc une action globale et permet de soulager de nombreux troubles tout à la fois, ce qui est fort pratique dans les cas de maladies chroniques ou lorsque l’on prend des traitements lourds qui provoquent des effets secondaires, aussi divers que gênants. Souvent les personnes souffrant de problèmes chroniques dénotent de nombreux symptômes, qui sont souvent plus ou moins liés, mais qui ne peuvent pas être soulagés par un seul médicament. En boostant et en rééquilibrant le SEC, le CBD permet un mieux-être au quotidien. Il permet également de soulager les effets secondaires des traitements lourds.

Sur le plan physique

Nous avons donc vu que le CBD avait un rôle de régulateur sur tout le corps humain, il permet donc de soulager voir de traiter (demandez toujours l’avis d’un médecin !) de nombreux maux, des plus « légers » aux plus « sévères ».

Au quotidien on peut décider de consommer le CBD en complément alimentaire ce qui stimulera la bonne marche du système endocannabinoïdes, il aidera donc à prévenir de nombreux troubles et permettre de conserver une bonne santé et un équilibre métabolique.

Le CBD permet aussi de soulager des troubles existants. Par exemple, il aurait une action anti-inflammatoire puissante qui apaise de nombreuses douleurs : migraines, douleurs musculaires ou osseuses, problèmes de muscle, ou encore crampes menstruelles.

On constate aussi son action très efficace sur les troubles digestifs, qu’il régule le transit, facilite la digestion ou bien soulage les nausées, le CBD est très apprécié pour ses puissantes propriétés sur l’estomac. Comme il permet de régler naturellement des petits maux bien courant durant la grossesse (migraines, nausées, mal de dos) on commence à le conseiller aux femmes enceintes même si les études dans ce sens restent rares. Il est simplement déconseillé d’inhaler le produit, quand au tabac et auxTHC, il est fortement déconseillé (de nombreuses études prouvent son action néfaste sur le bébé). Il faut donc simplement s’assurer de consommer le CBD sous forme d’huile ou de gélules et de choisir un produit de bonne qualité, comme celui que nous proposons chez Frenchy Freeze.

Sur le plan psychique

La plupart des troubles psychiques ont des répercussions sur le corps, et vice versa. À toute émotion, correspond une stimulation physiologique. Le CBD a pour effet de réguler le SEC, et d’apporter l’équilibre au sein du corps, logique donc qu’au-delà de son action sur le physique, il puisse régler de nombreuses affections psychiques.

Attention cependant ! Si vous constatez un changement d’humeur soudain, ou tout autres symptômes inquiétants, nous vous invitons à consulter un professionnel sans plus attendre.

Le CBD est avant tout connu pour son effet relaxant et régulateur de l’humeur. Il est préconisé en période de stress, ou lorsque le mental est très fortement mobilisé. On constate également que le CBD permet de se concentrer efficacement, et ce, sans les effets secondaires excitants de certaines substances comme la taurine ou la caféine.

Le CBD est également plébiscité en cas de troubles du sommeil. Il aide à l’endormissement, mais permet aussi de rester endormie, le réveil est plus frais et l’on se sent plus reposé. Le repos aide significativement à résoudre de nombreux soucis, et c’est ce qui rend également le CBD si efficace.
Frenchy Freeze livre son CBD partout en France et dans la plupart des pays d’Europe. Nous avons mis un service de livraison express à la disposition de nos clients vivant dans la région Rhône-Alpes.