Skip to content
Tremblement et CBD

LE CBD

Le CBD est l’abréviation du mot cannabidiol, une molécule naturellement présente dans la plante de cannabis. Contrairement à celle qui s’oppose et plus communément appelée THC, elle n’est pas psychotrope. Elle ne provoque donc pas les mêmes effets que le Cannabis. Au fil des années, plusieurs études ont pu mettre en évidence que cette molécule avait des vertus miraculeuses. Le CBD, ou plutôt comme peuvent le dire certains, “l’or verre”, peut se consommer au quotidien. Cela peut être utilisé comme simple complément alimentaire ou en accompagnement d’un traitement médical dit « traditionnel ».

LES CANNABINOIDES

 Les cannabinoïdes, par leurs actions sur le système endocannabinoïde, sont déjà connues. Elles agiraient également sur certaines cellules de la moelle épinière. Selon une étude provenant de nos cousins du Danemark, les tremblements pathologiques pourraient être soulagés par les cannabinoïdes. Cela permet de mettre en avant les bienfaits du CBD sur le corps et de prouver son efficacité face à cela.

LES TREMBLEMENTS PATHOLOGIQUES, QUE SONT-ILS ?

Les tremblements pathologiques sont définis comme des mouvements involontaires et incontrôlables. Ils affectent négativement et le plus souvent les bras, les jambes ou la tête. Les personnes impactées par ceci en souffrent. En effet, elles peuvent avoir du mal à contrôler leurs gestes mais pas seulement. Elles présentent aussi des difficultés dans certains cas à se déplacer. La plupart du temps, la qualité de vie, la confiance en soi, sont la plupart du temps fortement affectées.

Les origines des ces tremblements pathologiques peuvent être différentes en fonction de l’individu et de son vécu. On retrouve, par exemple les traumatismes, les pathologies neurologiques ou neurodégénérative avec la sclérose en plaque .

Le plus souvent, les lésions de la moelle épinière sont en cause. Chaque mouvement effectué par notre corps, désiré ou non, trouve en effet son origine dans la moelle épinière. Les neurones exercent une activité moteur qui active des contractions musculaires.  Mais lorsqu’ils sont dans une activité dite « anormale », ces mêmes neurones peuvent envoyer à l’organisme des signaux contradictoires qui se traduisent par des tremblements incontrôlés et involontaires.

Plusieurs études ont révélé que les cannabinoïdes agissent sur cette moelle épinière, qui de ce fait, calment les tremblements pathologiques.

UNE ETUDE NOVATRICE CONCERNANT LES CANNABINOÏDES ET LA MOELLE EPINIERE

Une revue publiée par le Département des Neurosciences de la Faculté des Sciences Médicales et de la Santé de l’Université de Copenhague dans Nature Neuroscience a montré une étude menée sur des souris souffrant de mouvements involontaires des membres.

Les chercheurs contrairement aux tendances qui s’axent pour la plupart sur des recherches concernant le CBD et autres cannabinoïdes, se sont pour une fois concentrées sur l’impact de ces molécules sur le système endocannabinoïde. Ils ont cette fois-ci étudié les mécanismes biologiques en jeu au niveau de la moelle épinière. Les chercheurs ont ainsi injecté au niveau de la colonne vertébrale le cannabinoïde WIN55 212-2. Pour donner suite à cette injection, ils ont constaté une réaction amenant une activation des cellules astrocytes. (Elles participent au maintien de la barrière hémato-encéphalique, régulent le flux sanguin, assurent l’approvisionnement en nutriments pour le métabolisme énergétique du système nerveux. Ces cellules participent également à la neurotransmission et à la détoxification du milieu extracellulaire).

Elles ont libéré autant voire plus de neurotransmetteurs comme l’adénosine. Les tremblements des souris se sont ’atténués. Cette a pu mettre en lumière que les cannabinoïdes, via leurs actions sur les différentes cellules en étoile de la moelle épinière, ont permis de calmer les mouvements involontaires dont souffrent les souris traitées.

L’ACTION DES CANNABINOÏDES SUR LA MOELLE EPINIERE ?

Etant des cellules spécialisées, les astrocytes sont en forme d’étoile situées dans la moelle épinière. Leurs rôles sont de faciliter le transfert de l’information en favorisant la circulation des neurotransmetteurs. Introduire des cannabinoïdes au niveau de la colonne vertébrale permettrait l’activation des astrocytes qui libèreraient plus de transmetteurs comme les purines ou l’adénosine d’après les chercheurs qui se sont tournés vers ce sujet. Libérer les métabolites favoriserait une meilleure circulation des neurotransmetteurs. L’objectif est de calmer l’activité nerveuse et d’atténuer les tremblements désagréables.

LES CANNABINOÏDES ET LE TRAITEMENT DES TREMBLEMENTS PATHOLOGIQUES

Malgré le fait que ces études ne sont qu’à leurs commencements, les chercheurs Danois suscitent beaucoup d’espoir chez les patients mais aussi dans le monde médical. Le fait d’avoir découvert les récepteurs à cannabinoïdes dans la moelle épinière a permis d’ouvrir la voie à de nouvelles perspectives d’utilisation du cannabis thérapeutique.

Les cannabinoïdes pourraient par la suite, être utilisés de manière très ciblée afin de soulager les patients qui peuvent souffrir de tremblements. Ceci pourrait être possible sans avoir d’effets secondaires. Les effets pouvant impacter sur les capacités cognitives et la mémoire en particulier. Aux Etats-Unis, plus de 200 000 personnes par an souffrent de ce type de pathologie, ce qui fait un nombre relativement conséquent.

Venez découvir en exsclusivité tous nos produits à base de CBD dès à présent sur notre site site e-commerce.